Catégories
Voyage

Barkerville

Village historique de la ruée vers l’or qui a survécu jusqu’à nos jours, ce fut le centre d’une aventure humaine unique au monde. Alors que la ruée vers l’or de la Californie s’estompait, suite à la découverte d’or dans le fleuve Fraser, la rumeur commença à circuler qu’il y avait de l’or plus au nord. Les chercheurs d’or remontèrent le Fraser en se disant que les sources d’or se trouvait plus hauts. Ils exploraient rivières et ruisseaux. Puis dans la rivière William, un certain Baker fit enregistré un claim qui produisit son lot de pépites et le rendit riche.

Dans le temps de le dire il y eut un boom incroyable et le village autour de 1860 comprenait déjà 5000 personnes. L’accès au village très difficile au début rendait les denrées et les biens extrêmement chers et les gains des mineurs étaient insuffisants pour avoir une vie décente. Cependant, une route permettant le transport par chariot fut construite et cela permit une amélioration des conditions des gens ainsi que le développement d’une communauté dont les activités commerciales florissaient grâce aux mineurs qui y vivaient.

Ce village n’est pas une reconstitution, ce sont les vrais bâtiments d’époque qui ont été restaurés. C’est plus qu’un village musée, avec sa troupe d’acteurs, il y partout des gens habillés comme à l’époque et qui jouent des rôles typiques de cette période. Ici et là ils jouent de petites scénettes qui se déroulent selon un programme qui nous permet de ne rien manquer. On a l’impression d’avoir fait un véritable voyage dans une machine à remonter le temps. C’est plus qu’un musée c’est une expérience. Nous avons réservé deux nuits à l’hôtel St-Georges. L’hôtel du village telle qu’elle était en 1890. Arrivant tardivement en fin pm cela nous permet de passer la journée entière du lendemain pour profiter de cette immersion totale dans l’histoire qui aura permis à l’ouest de se développer.

Le clou de la journée aura été le spectacle au théâtre de la place. Un spectacle de type burlesque avec un mélange de petites scènes et aussi beaucoup de chansons d’époque. Cette fois l’expérience est totale. Nous en avons la chair de poule. Tous nos sens sont mobilisés….on y croit vraiment.

Vers la fin, le groupe interprète différentes chansons représentant les origines des gens qui ont peuplé le village : anglais, écossais, irlandais, allemands, québécois, Ukrainien. La chanson Ukrainienne fut la première à être interprétée et il s’est produit un événement que je ne saurais qualifier. Un orage a frappé le village à ce moment-là et en arrière plan dans la chanson Ukrainienne on entendait le tonnerre qui grondait telles les bombes russes sur l’Ukraine. À tel point qu’avant de réaliser que c’était le hasard de l’orage je croyais que cela avait été fait volontairement en rappel douloureux des événements. Mais non, les traces de grêle au sol et la pluie battante à notre sortie confirmait la thèse du tonnerre. Oufff comment appelle-t-on un tel phénomène?

Nous avons compris que le développement de la Colombie Britannique n’a pas les mêmes origines que dans l’est. La traite des fourrures et le développement qui se faisait autour comme les forts de la cie de la Baie d’Hudson sont moins importants que cette ruée vers l’or qui enflamma d’autres villages et villes en Colombie-Britannique. Cela a amené des gens de tous les horizons à s’établir et pas tous loyalistes, de là le grand risque d’annexion aux États-Unis. Plusieurs rêvaient d’un pays s’échelonnant de la Californie jusqu’à l’Alaska. : après tout l’Est c’est loin, il y a les rocheuses et pas de lien.

Le Canada tel qu’il est aujourd’hui et l’épopée du train vers l’ouest sont liés. Le train rendit concret un pays d’un océan à l’autre sans quoi il ne serait resté qu’une vue de l’esprit.

Rue principale
Petite scénette
La vie au magasin
Monsieur le photographe
Notre chambre
Petit déjeuner
Le quartier chinois
La blanchisserie chinoise
Le spectacle
De la grêle….
Roue hydraulique pour remonter le minerai
Les vrais….
Mal aux dents?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.